PETITES ANTILLES

LE FREEWINDS, BATEAU DE LA SCIENTOLOGY, CÉLÈBRE 25 ANNÉES DE SERVICES HUMANITAIRES

Dans la soirée du samedi 14 juin, des feux d’artifice ont illuminé la baie de Saint-Christophe-et-Niévès, comme le Freewinds, bateau de la Scientology, commençait sa croisière d’anniversaire d’argent.

Pour célébrer ses 25 années en mer, une semaine était organisée à bord de cette retraite religieuse, à laquelle ont participé plus de 200 scientologues des niveaux avancés venus des Églises du monde entier.

« Nous célébrons l’anniversaire d’argent du Freewinds à la suite d’une période sans précédent. Il y a à peine six mois, nous avons lancé notre âge d’or de la tech phase II, et aujourd’hui, plus de scientologues que jamais auparavant dans notre histoire progressent sur le Pont vers la liberté spirituelle. Il est donc approprié de nous rassembler à bord du Freewinds, destination ultime de chaque scientologue. Et ceci est encore plus approprié du fait de la mission humanitaire plus large de ce bateau : créer un monde où chacun peut découvrir des horizons insoupçonnés. » David Miscavige, Président du conseil d’administration du Religious Technology Center

David Miscavige, président du conseil d’administration du Religious Technology Center et chef ecclésiastique de la religion de Scientology, a présenté une série de discours illustrant une année d’expansion sans précédent.

En s’adressant aux scientologues présents à bord, D. Miscavige a déclaré : « Nous célébrons l’anniversaire d’argent du Freewinds à la suite d’une période sans précédent. Il y a à peine six mois, nous avons lancé notre âge d’or de la tech phase II, et aujourd’hui, plus de scientologues que jamais dans notre histoire progressent sur le Pont vers la liberté spirituelle. Il est donc approprié de nous rassembler à bord du Freewinds, destination ultime de chaque scientologue. Et ceci est encore plus approprié du fait de la mission humanitaire plus large de ce bateau : créer un monde où chacun peut découvrir des horizons insoupçonnés. »

Au cours de cette croisière d’anniversaire, D. Miscavige a également présenté en détail les accomplissements qui illustraient un quart de siècle de services maritimes et humanitaires fournis par le Freewinds.

Le Freewinds est le seul bateau civil à avoir été désigné par l’Organisation maritime internationale des Nations Unies comme lieu officiel de formation du personnel maritime sur le plan de la sûreté. À ce titre, le Freewinds a organisé des périodes de formation sur le plan de la sécurité et de la sûreté en mer destinées à plus de 100 responsables portuaires, corps de garde-côtes et organisations maritimes des Antilles.

Les passagers et l’équipage du Freewinds ont consacré des dizaines de milliers d’heures à des travaux humanitaires dans les îles qu’ils visitent, par exemple en organisant et en dirigeant des programmes culturels ; en parrainant des actions de prévention de la toxicomanie ou d’éducation aux droits de l’Homme et aux principes moraux pour les jeunes des îles ; et en organisant des soirées caritatives au profit de la collectivité et d’organismes de bienfaisance.

La mission sociale plus large du Freewinds est parfaitement illustrée par le partenariat du bateau avec la police nationale et des organisations militaires pour apporter Le chemin du bonheur (un guide pour une vie meilleure basé sur le bon sens) aux pays des Antilles, ainsi qu’en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

À ce jour, plus de 11 millions d’exemplaires du livret ont été distribués dans les ports insulaires, ainsi qu’en Colombie, en Équateur, au Mexique, au Costa Rica, au Guatemala et en République dominicaine. Ce livret est maintenant reconnu pour sa capacité à faire baisser le taux de criminalité et pour redonner un sens des valeurs morales.

Plus de 300 récompenses ont été décernées au Freewinds pour ses contributions. Ces marques de reconnaissance proviennent de tout un éventail d’organisations civiques, d’organismes gouvernementaux et de ministères, ainsi que de Premiers ministres et de présidents.

En souvenir de son 25e anniversaire, le Freewinds a en outre reçu des prix spéciaux, dont :

  • La « Journée du Freewinds », officiellement proclamée dans 31 îles par l’Office du Tourisme des Antilles en signe de reconnaissance envers ce bateau pour avoir amélioré « le niveau de vie et de bien-être » dans la région des Antilles

  • Un monument dans le port de Willemstad, à Curaçao, port d’attache du Freewinds, inauguré par le bureau du Premier ministre en l’honneur du mouillage permanent du bateau sur l’île

  • Un monument dans le port de Bonaire, commandité par le gouverneur en signe de reconnaissance pour les 25 années de soutien apporté par le bateau

  • Un monument dans le port de Sainte-Lucie, présenté au nom des autorités et de la population pour les contributions apportées par le Freewinds aux habitants de cet État insulaire.

  • Un timbre postal commémoratif du Freewinds émis par l’île d’Aruba.

_________________

Le Freewinds est devenu une retraite religieuse avancée de l’Église de Scientology en 1988. Ce bateau de 134 mètres de long fournit un environnement sans distraction superflue aux scientologues qui souhaitent étudier et recevoir le plus haut niveau de conseil spirituel disponible dans le cadre de la religion de Scientology. Le Freewinds abrite en outre des conventions et des congrès internationaux de Scientology.