San Diego, Californie

LE RÊVE CALIFORNIEN DEVIENT RÉALITÉ QUAND SAN DIEGO OUVRE UNE NOUVELLE ÉGLISE DE SCIENTOLOGY

L’inauguration de l’Église idéale acclamée comme un moment important pour le rêve américain dans la ville que le fondateur de la Scientology, L. Ron Hubbard, a appelé sa maison.

Suivez l’autoroute de la côte du Pacifique sur le littoral sinueux du sud de la Californie le long d’une plage de 100 km de sable baigné par un soleil doux et agréable (ou que vous alliez) et vous arriverez dans la ville de San Diego. Tel était le lieu pour un beau samedi après-midi dans le centre-ville de San Diego, un cadre sublime pour célébrer l’ouverture de la nouvelle Église de Scientology de la ville.

M. David Miscavige, Président du Conseil d’administration du Religious Technology Center, a inauguré l’Église de Scientology idéale de San Diego, le samedi 19 novembre.

« Si jamais il a existé un jour où le « rêve californien » a revêtu une toute nouvelle signification, c’est bien aujourd’hui avec l’inauguration de cette Église de Scientology idéale », a déclaré David Miscavige, chef ecclésiastique de la religion de Scientology. « Et s’il y a jamais eu un endroit voué à ce moment, alors c’est votre San Diego. Alors que nous inaugurons cette Org idéale, nous le faisons au nom de notre fondateur et en l’honneur de cette ville où il a vécu autrefois. Et ainsi, nous respectons notre engagement à utiliser sa technologie pour la vie... à grande échelle, sans compter et sans discernement pour la plus élégante des villes d’Amérique ! »

L’inauguration imposante de San Diego est un moment important en cette ère d’expansion pour l’Église et marque la 55e Église idéale (Org idéale) à ouvrir ses portes. Les Orgs idéales se dressent maintenant dans des villes du monde entier, de Los Angeles à Londres, de Melbourne à Milan et de Tel Aviv à Tokyo. « Idéal » est la norme établie par le fondateur de la Scientology L. Ron Hubbard afin que chacune des Églises de cette religion puissent être l’expression parfaite de ses principes et de ses pratiques.

Et c’est ainsi que le samedi 19 novembre, environ 3 500 scientologues et invités étaient présents pour assister à l’inauguration historique de San Diego. Et entre les notes puissantes d’un groupe de mariachis mélangées avec celles joyeuses des Beach Boys Surfin’USA et des dignitaires représentant toutes les politiques et les spectres sociaux de la ville et du comté de San Diego — l’inauguration a positivement incarné la riche culture de la ville.

La cérémonie a aussi rendu un hommage exceptionnel à la place que cette ville avait dans la vie de L. Ron Hubbard (LRH). Car c’est une ville où il a non seulement vécu pendant toute sa jeunesse, mais c’est là qu’il a plus tard commencé sa carrière d’écrivain légendaire qui a duré un demi-siècle et le plaçant parmi des auteurs qui continuent d’être les plus lus de tous les temps.

« Et même après quarante ans, il se rappellera affectueusement de ce « pays imaginaire », où il a sorti ses premières histoires pour les magazines de fiction populaire dans une villa sur un promontoire, » déclare David Miscavige « C’était aussi son premier point de départ pour l’Asie — car c’est là où il monte à bord d’un bateau avec seulement un costume usé, un tout petit manteau et deux pennies. Après un séjour à Waikiki, raconte-t-il, il a fait venir une planche d’Honolulu, et est ainsi devenu le premier à attraper une vague à Encinitas. Donc en effet, ceci est la croisée des chemins entre votre histoire avec LRH et votre futur avec son héritage.

La nouvelle Église de San Diego se dresse le long d’une artère du centre-ville sur la quatrième avenue, à quelques pâtés de maisons de la mairie. Située dans le centre urbain, elle s’étend sur 4 500 mètres carrés et accueille tous les habitants de San Diego et au-delà.

« Par définition, une Organisation idéale est une partie de sa communauté, » continue M. Miscavige. « Cette Église de Scientology de dresse pour l’éducation dans les écoles, pour des rues sans crime et sans drogue, pour la prospérité dans le monde du travail et des droits de l’Homme partout où les gens marchent. »

Offrant un aperçu de l’engagement humanitaire de San Diego, les dignitaires présents ont souhaité la bienvenue à l’Église : M. John Redman, Directeur du bureau de contrôle sur les drogues (HIDTA), la Dr Beatriz Villarreal, Conseillère auprès du conseil de l’éducation du comté de San Diego, Mme Estela De Los Rios, membre du Comité directeur national sur le trafic humain, et le colonel Bart Billings, du Comité médical directeur de la Garde nationale.

M. Redman a parlé du problème de drogue dans la région et la manière dont la Fondation pour Un monde sans drogue de Scientology travaille pour la contrer : « Cette parcelle de terre à la frontière est la zone où le trafic de drogues est l’un des plus intimidants. Mais il y a Un monde sans drogue, et son partenariat. Ensemble avec la Fondation, on a créé dans notre région frontalière une collaboration active entre enseignants, membres des autorités sanitaires et administrateurs. Suite à cet engagement, plus de 100 000 enfants ont eu l’occasion de vivre une vie sans drogue. »

Col. Billings a fait remarqué, « Chaque jour, 22 anciens militaires mettent fin à leur vie. Et beaucoup de ces suicides sont directement liés aux médicaments psychiatriques psychoactifs. Il faut fortifier la position déjà internationale de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme, à la fois aux États-Unis et dans le monde. Plus il y aura de monde qui parlera des abus psychiatriques, mieux s’en porteront nos populations. Avec cette Org idéale, vous avez placé une tête de pont ici à San Diego ! Cela va apporter de l’aide et du soutien à nos troupes, Donc, je vous en remercie !

L’importance de l’Église et son implication dans le domaine des droits de l’Homme s’est reflétée dans ce que Mme De Los Rios a déclaré : « Dans ce monde, avec toute la presse et le chaos, on a besoin de toute l’aide que nous pouvons obtenir. Merci à vous, pour préserver la place des droits de l’Homme dans l’esprit et l’âme de tous. Parce que ce n’est que si nous aimons, incluons et respectons l’autre, pas seulement entre nous, mais en englobant toute l’humanité, que les droits de l’Homme existeront partout. Pour moi, les vrais héros, ce sont des gens comme vous qui êtes ici aujourd’hui, l’Église de Scientology !

Il faut comprendre que sans vos supports pédagogiques, nos parents n’auraient pas la moindre chance, » annonce le Dr Villarreal. « Grâce au Chemin du bonheur, je suis un meilleur parent, un meilleur professeur, un meilleur leader, et il m’a beaucoup aidée dans mon travail. Ces types de programmes n’existent pas ! Personne n’en fait des comme ça. Donc aujourd’hui c’est un jour important pour le rêve américain. Et avec l’ouverture de ces portes, nous célébrons le fait que chaque enfant du comté de San Diego peut concrétiser ce rêve !


La nouvelle Église de San Diego offre aux visiteurs une introduction de la Dianetics et de la Scientology, qui commence par le centre d’information pour le public. Ses panneaux informatifs présentent plus de 500 films portant sur les croyances et les pratiques de la religion de Scientology, ainsi que sur la vie et l’héritage de son fondateur, L. Ron Hubbard.

Le centre d’information offre également un aperçu détaillé des nombreux programmes humanitaires parrainés par l’Église. Ceux-ci englobent une initiative mondiale de sensibilisation aux droits de l’Homme, un programme d’information, de prévention de la toxicomanie et de réhabilitation des toxicomanes de grande portée, un réseau international de centres d’alphabétisation et d’apprentissage, ainsi que le programme des Ministres Volontaires de Scientology, mouvement indépendant d’intervention en cas de catastrophe qui a pris une ampleur considérable dans le monde entier.

La chapelle de l’Église de San Diego accueillera les rassemblements de la congrégation de Scientology, les services du dimanche, les mariages et les baptêmes ; elle abritera également des rassemblements communautaires ouverts aux membres de toutes les confessions. La nouvelle installation idéale comprend en outre plusieurs salles pour les séminaires et les cours, en plus d’un étage entier dédié à l’audition de Scientology (conseil spirituel).


L’inauguration de San Diego couronne une année d’expansion pour l’Église. Des Églises idéales ont récemment ouvert leurs portes : à Sydney en Australie, à Harlem à New York, à Budapest en Hongrie, à Atlanta en Géorgie, à Milan en Italie, à Tokyo, au Japon, à Bogotá, en Colombie et à Bâle, en Suisse. De plus, l’Église a récemment ouvert Scientology Media Productions, un studio de deux hectares à la pointe du progrès, situé à Hollywood, Californie, dans lequel le message de la religion sera annoncé à la télévision et à la radio, sur Internet, par des médias sociaux et sur toute autre plateforme médiatique.

Et il y a plus en chemin, avec des ouvertures prévues des Organisations idéales en 2017 dans les villes et capitales culturelles en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe, en Afrique et en Australasie.